Rencontre avec ... Martine

Rencontre avec Martine, responsable de l'atelier couture et actrice

 

418 histo 2018

 

 

Tu fais partie des Historiales depuis 30 ans, qu'est-ce qui t'a poussée à rejoindre l'association et ne plus la quitter ?

En 1985, avec Serge, nous voulions créer une association pour jouer du théâtre. Nous avons alors fait le tour de Pressins pour nous faire connaître. L'appel a tellement bien fonctionné qu'il y avait trop de monde pour jouer. Je n'ai pas pu avoir de rôle dans la pièce, j'ai donc fait les costumes, le décor et souffleuse. En 1989, pour le 200e anniversaire de la Révolution Française, on a décidé de créer un son et lumière. Ce fut un gros succès. Puis on a fait encore pendant quelques années des représentations de théâtre. En 1994, pour marquer les 80 ans du début de la Première Guerre Mondiale, on a voulu de nouveau faire un son et lumière. Depuis on ne s'est plus arrêté...

Depuis 30 ans, Les Historiales sont devenues une vraie famille. On crée quelque chose tous ensemble dans une ambiance conviviale.

 

Comment se déroule la conception des costumes

Serge donne le thème du nouveau spectacle, puis je fais mes recherches sur internet et dans des livres. Ensuite, j'essaie de faire des croquis pour les autres couturières. Puis, nous cherchons les tissus appropriés soit dans nos anciens costumes, soit chez Emmaüs, soit aux Tissus Attavay (à St Victor de Morestel). Il faut environ 9 mois pour créer tous les costumes.

 

Un spectacle qui t'a particulièrement marquée ?

Je les ai tous aimés. Je ne veux pas faire de jaloux !

 

Un dernier mot ?

J'espère que Les Historiales vont durer encore et encore. On compte également sur les nouveaux pour continuer l'aventure. Les anciens fatiguent. On a toujours le même enthousiasme mais l'énergie n'est plus aussi importante qu'avant.

 

 
27497530 1542694532518002 1994767136 n
27583169 1542693862518069 1187039850 n